ActualitésInstitutionTerritoireEnvironnementTourismeBien vivreEducationMaison des Services PublicsOutils
  Vous êtes ici : accueil > outils > À la une > sous les arbres, le souvenir du poète
Outils
 

Commune de la Hague
8, rue des Tohagues
BP 217 Beaumont-Hague 50442 La Hague cedex
Tél : 02 33 01 53 33
Fax : 02 33 01 93 48
Lat : 49°39'42.73
Long : 1°49'47.63
 picto Ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 12H00 et de 13h30 à 17h30 (Fermeture à 16h30 le vendredi).
picto
pictodiminuer la taille du texteagrandir la taille du texteimprimez la pagerecommandez cette page

Mise à jour : 28-11-2017
Partagez sur Facebook  Partagez sur twitter  Partagez sur Google+  Partagez sur Linkedin  Partagez sur Viadeo

Sous les arbres, le souvenir du poète

Promenade dans le jardin en hommage à Prévert à l'occasion du 40ème anniversaire de sa mort.

puce « À l’approche de l’anniversaire des dix ans de la mort de Prévert, j’ai proposé à Janine sa femme, d’ouvrir un jardin en hommage à Jacques afin que de leur séjour dans la Hague il ne reste pas que trois tombes. À tous les amis, j’ai soumis cette idée, tous y répondirent avec plaisir : ils y plantèrent leur arbre préféré qui porte leur nom et qui grandira ici avec le souvenir » , écrit Gérard Fusberti en conclusion de son livre Jacques Prévert en Cotentin, dont la première édition est parue en 1989.

Jardin Prévert

puce Aujourd’hui, le jardin en hommage au poète se parcourt comme un musée vivant et joyeux où la nature prend la main, où l’euphorbe rouge du réalisateur Marcel Carné fait de l’œil aux pins d’Yves Montand, où le poirier pleureur et l’eucalyptus des chanteurs-acteurs Reggiani et Mouloudji se consolent avec les hortensias blancs de la longue dame brune, Barbara.

puce D’un pas à l’autre, l’univers de Prévert garde force et humour, d’un poème en embuscade derrière un fourré à une citation accrochée à une plante. En flânant dans ce jardin, s’anime un demi-siècle de la vie artistique française, quand le cinéma et la chanson perdaient leur voix sans Prévert.

puce L’artisan de cet hommage à Prévert, Gérard Fusberti, est né dans La Hague, deux jours après  le Débarquement. Ses parents avaient fait  leur vie dans ce bout de terre après y avoir trouvé durant l’Occupation un travail pour le père et un lieu de sauvegarde pour la mère, juive. En 1960, ils achètent une propriété avec trois moulins en ruine, laissée en état.

puce Le jeune Gérard rencontre « la bande à Prévert » en 1965 et ne les quittera plus. Antiquaire à Paris ou estivant de retour chez lui, il s’attache à vie à Jacques, sa femme, sa fille, son frère, ses amis. Quand il revient dans la Hague pour s’y poser plus longuement, il se souvient de cette propriété et commence à défricher le jardin. Prévert meurt en 1977 et, quarante plus tard, il vit en ce jardin, entouré de textes de ses amis dont  le gardien des lieux, Gérard Fusberti.

Le Jardin de Prévert à Saint-Germain des Vaux est ouvert tous les jours de Pâques à octobre, de 14 à 19h, fermé le vendredi hors juillet et août.

picto Flux RSS     picto Ajouter aux favoris     picto Plan du site     picto Haut de page

Contactez-nous - Mentions légales - © Sylvain Fautrat / Grégoire Martin

Reportages vidéos de la Hague
  Actualités
Pas d'actualités pour l'instant
  Sites Thématiques
Pas de sites thématiques pour l'instant
  Liens Internet
fleche  Sites Favoris
Consultez la liste des sites favoris de la Communauté de communes de la Hague.
Voir le site : Sites favorispuce transparente

programme culturel

onsort.free.fr

visites virtuelles 360°